Notre actualité

Temps des vacances … temps de repos !

Il est traditionnel, lorsque l’été vient, de comparer notre temps de vacances au temps du 7ème jour de la création : Dieu se reposa de ses œuvres qu’il contempla … Dieu institue le repos ! (Genèse 2.2)

Quel repos ?

Mais il y a peut-être une dimension de ce jour qui nous échappe aujourd’hui et qui est mentionné dans ce verset « le septième jour, Dieu avait achevé tout ce qu’il avait créé » (traduction Semeur 2015).
Le repos de Dieu vient après l’achèvement d’une œuvre parfaite qu’il contemple.
Nous ne sommes pas Dieu et loin de là, mais quelle est la qualité de notre repos ?
Est-il consécutif à un sentiment d’achèvement ou est-ce plutôt du soulagement ?

La déstructuration des temps

Gageons que, bien souvent il procure plutôt du soulagement au lieu de l’occasion de se réjouir de ce que nous avons fait. Le rythme de nos vie trépidante nous donne le double sentiment de ne jamais en faire assez et le gout de l’inachevé, une « course folle » pour reprendre une expression souvent employée. Nous arrivons fatigués pour nous reposer sans prendre le temps nécessaire de regarder ce qui a été fait. La déstructuration des temps de vie où tout se mélange, sphère privée et sphère professionnelle, où le dimanche n’est plus complètement le dimanche avec la possibilité de travailler et consommer ce jour-là. Tout cela nous rend aveugle à ce qui est fait.

Le défi de l’été

Je vous propose un défi pendant ce temps de vacances : prendre le temps de regarder ce que vous avez accompli cette année, de discerner combien Dieu a agi durant ce temps dans votre vie pour changer votre cœur, changer ceux qui vous entourent. Chaque jour est cadeau de Dieu visant à nous transformer.

Un exemple à suivre 

Un dernier exemple, celui de David dans le Psaume 8. Lui, le berger confronté aux rigueurs du temps, à la nuit, au danger de toutes sortes, il nous montre la voie à suivre. En effet dans ce contexte difficile de travail il a su voir les beautés de Dieu à l’œuvre dans la création, et le sens donné à l’activité des hommes par Dieu.
Nous sommes appelés à nous en inspirer pour nous réjouir de l’œuvre de Dieu dans ce monde et dans nos vies. Une petite suggestion, pendant cet été, lors d’une nuit étoilée, prenez le temps de lire ce psaume à la lumière d’une petite lampe ou autre, couché en regardant le ciel !

Une promesse 

Faisons nôtre, en Jésus-Christ, cette promesse réalisée :
« Car celui qui est entré dans le repos prévu par Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes ». (Hébreux 4.10 version Semeur 2015)

Dimanche 8 juillet : vivons ensemble à Cenon un moment particulier de reconnaissance et de prières !

En effet, notre soeur Sally va rejoindre l’équipe d’implantation de l’église anglophone de Bordeaux pour développer ce projet et contribuer au développement d’une implantation sur Bordeaux-centre d’une église francophone.

Nous voulons prendre un temps pour lui dire merci pour son service et sa présence parmi nous, et merci au Seigneur pour les dons qu’Il lui a permis de mettre au service de l’église.

A cette occasion, nous aurons aussi la visite de Maxime, responsable de ce projet d’implantation, qui viendra nous en exposer les grandes lignes.

Après le culte, nous prendrons ensemble un apéritif. Les petites choses à grignoter et à boire que vous pourrez amener seront les bienvenues !

Stage d’été d’Initiation à L’Art de Conter (été 2018)

L’équipe Formation de notre Union d’Eglises (UNEPREF) nous fait part de ce stage d’été qui aura lieu du 16 au 20 juillet 2018 à Portets (33) :

Lire et Conter,  jouer des histoires et de la voix.

 

Au programme

  • Exploration vocale
  • Improvisation verbale
  • Mémorisation de fables
  • Interprétation de versions
  • Mise en situation
  • Prise de parole en public

 

Le thème 

La Bible est une source généreuse d’histoires, avec ses héros, ses exemples, ses paraboles. Comment les transmettre, dans un souhait de témoignage chrétien ou dans une mission d’éducation chrétienne ?

Chacun, prenant la parole, se met au service de l’histoire par la musicalité du langage, l’aisance vocale, les expressions du visage et sa gestuelle. La structure du texte oral a ses exigences et ses codes : les découvrir permettront de les reconnaître pour mieux les utiliser.

 

Projet Solidarité UNEPREF-Sénégal : quelques nouvelles

Lors de son passage le 28 janvier 2018 à Cenon, le Pasteur Bill JOHNSON nous avait présenté le projet Solidarité UNEPREF-Sénégal. Il nous transmet aujourd’hui quelques nouvelles :

 

Chers amis,

Voici un aperçu du dernier voyage au Sénégal que j’ai fait avec Stéphane Kouyo, du 16 au 26 février.
Je partagerai ici avec vous trois sujets de prière pour les prochains mois du projet « Solidarité UNEPREF-Sénégal »:

1. Priez pour les pasteurs de l’EPS (Église Presbytérienne du Sénégal) qui ont la possibilité de suivre deux cours pendant la première quinzaine de mai.

2. Priez pour quelques invitations dans d’autres églises de l’UNEPREF pour partager avec eux les résultats des deux premiers voyages du projet. Il nous faut des nouveaux partenaires pour le projet.

3. Priez pour un pasteur dans l’UNEPREF qui pourrait être disponible pour enseigner là-bas pendant le prochain voyage, en principe le mois de février 2019.

Merci pour votre soutien dans la prière de ce projet d’enseignement et encouragement de ces pasteurs Sénégalais!

Bien Fraternellement,
Le pasteur Bill Johnson
L’ERE de Saint-Girons

 

Quelques photos et commentaires :

Votre mission, si vous l’acceptez…

voir le site
Votre mission, si vous l’acceptez…

image_preview
La Mission ne va pas de soi. Elle suppose une volonté d’aller vers l’autre qui nous oblige à sortir de nos zones de confort. Elle est à la fois un idéal qui doit être défendu, et un engagement personnel. C’était vrai hier ; ça l’est encore aujourd’hui.

La Mission s’est construite dans des contextes historiques donnés, à travers des destins individuels et des institutions, a permis de nouer des liens entre Églises par-delà les frontières… Dans un monde devenu de plus en plus mouvant, plus mobile, où l’apparente dilution des frontières masque mal l’émergence de nouvelles lignes de fracture, quelles formes doit-elle prendre ? Que peut-elle apporter aux Églises, dans une société de plus en plus sécularisée qui oblige justement ces Églises à s’interroger sur les manières de «faire communauté» aujourd’hui ?

Ce questionnement traverse tous les organismes impliqués dans la Mission, qui ont tous développé leurs propres spécificités, leurs réseaux, et qui sont amenés à travailler ensemble. D’où la nécessité de rencontres, non seulement pour coordonner les efforts sur des projets communs, mais aussi pour réfléchir à la Mission de demain. Au moment même où vous recevez cette newsletter a lieu à Sète une rencontre entre les Secrétariats de la Cevaa – Communauté d’Églises en Mission, du Défap, et de DM-échange et mission (l’équivalent du Défap pour la Suisse romande). Deux mois auparavant, c’est à Strasbourg et à l’initiative de l’UEPAL (Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine), que s’était déroulée une autre rencontre à laquelle participait le Défap avec quatre organismes missionnaires. Son thème : «Mission, aide au développement, solidarité internationale… le cœur de métier des œuvres et comment l’appeler aujourd’hui».

Et aujourd’hui comme hier, la Mission a besoin d’hommes et de femmes qui la font vivre. De professionnels capables d’animer une équipe autour de projets solidaires ; de jeunes prêts à partir en Service Civique ; et pour cela, il faut pouvoir susciter les vocations suffisamment tôt. Donner le goût de l’engagement…

Bonne lecture de ces nouvelles du Défap, et cheminons ensemble. Et si vous voulez participer de plus près à la vie du site du Défap, n’hésitez pas à cliquer sur « J’aime » sur la page Facebook du Défap !

Actualités du Défap
Rencontre missionnaire à Strasbourg
La mission de Hermannsburg, Mission 21, la Société luthérienne de mission, l’Action Chrétienne en Orient et le Défap : ces cinq organismes engagés dans la Mission se sont retrouvés au début du mois de mars à Strasbourg lors d’une rencontre organisée par l’UEPAL sur le thème «Mission, aide au développement, solidarité internationale… le cœur de métier des œuvres et comment l’appeler aujourd’hui».
Rencontre missionnaire à Strasbourg
«La Mission, ce n’est pas seulement pour les autres»
Dans la lignée des séjours «Voir et revoir Paris», neuf jeunes issus de quatre paroisses de la région Est-Montbéliard sont venus découvrir le Défap en ce mois d’avril. Pour mieux comprendre l’histoire de la Mission, mais voir aussi comment elle se vit aujourd’hui. Et de quelles manières il est possible de s’y engager.
«La Mission, ce n'est pas seulement pour les autres»
«Le Service Civique, une expérience qui aide à se construire»
Daniel Cremer était parti en mission de Service Civique avec le Défap au cours de l’année scolaire 2012-2013, comme assistant d’éducation à l’école primaire protestante Kallaline, en Tunisie. Il était alors étudiant à l’université Joseph Fourier, à Grenoble. À son retour, il était devenu lauréat de l’Institut du Service Civique (rebaptisé aujourd’hui l’Institut de l’Engagement) et avait intégré l’École normale supérieure de Lyon en licence en Sciences de la Terre. Cinq ans après, il revient sur ce que cette période a apporté dans sa vie.Témoignage.
«Le Service Civique, une expérience qui aide à se construire»
Vie des Églises
«Vivre d’un appel», thème du prochain synode de l’EPUdF
Le Synode national de l’Église protestante unie de France, l’une des trois Églises dont le Défap est le service missionnaire, se tiendra du 10 au 13 mai 2018, à Lezay, dans les Deux-Sèvres. La thématique choisie par le Conseil national, «Vivre d’un appel» est centrée sur la vie de l’Église : comment «Être Église», faire communauté – et comment être témoin de l’Évangile aujourd’hui ?
«Vivre d’un appel», thème du prochain synode de l'EPUdF
Postes à pourvoir
Laos : le SFE recherche d’urgence un chef de projet
Le Défap compte une douzaine d’associations partenaires dont certains envoyés sont « portés administrativement » par le Défap pour obtenir le statut de volontaire de solidarité internationale. Nous relayons ici les postes ouverts par le SFE – Service Fraternel d’Entraide au Laos à pourvoir le plus rapidement possible.
Laos : le SFE recherche d'urgence un chef de projet
La méditation du jeudi
Seul l’amour nous fait comprendre l’amour !
Méditation du jeudi 4 mai 2018. Nous prions pour celles et ceux qui, en tout lieu de ce monde, cherchent à témoigner de l’amour de Dieu pour l’humanité.
Seul l’amour nous fait comprendre l’amour !
Défap | Nous contacter Se désabonner Gérer mon abonnement
Si vous ne parvenez pas à lire correctement cette newsletter, vous pouvez la consulter en ligne

La Journée Sportive Montalbanaise du dimanche 3 juin 2018 !

Cette journée est organisée par la Plateforme Protestante du Montalbanais, mais est ouverte à tous les jeunes, issus d’église ou pas, venant de Montauban ou d’ailleurs.

Le but de cette journée est de permettre aux jeunes et moins jeunes à partir de 13 ans révolus, de se rencontrer dans des tournois de sport, dans la convivialité et la connaissance mutuelle.

Depuis 12 ans, chacun repart de cette journée content de ce qu’il a pu vivre avec son groupe de jeunes. Les rencontres diverses et les exhortations données tout au long de la  journée veulent être un encouragement pour chacun.

Nous demandons à chaque groupe de venir avec des « vitamines spi », pour partager avec l’équipe adverse avant les matchs : il peut s’agir de versets notés sur un morceau de papier, de prière en commun, de chants.

On aimerait aussi faire connaître aux participants de la journée le nom des églises présentes. Ce serait super d’amener une affiche, faite sur du papier A3, mentionnant le nom de votre communauté.

Merci de me renvoyer la fiche d’inscription pour le 28 mai au plus tard.

Pour la participation financière, qui est de 5€ par personne, je vous demande de  ramasser l’argent de chaque participant de votre groupe, et je le récupérerai au cours de la matinée. Pensez à faire remplir les autorisations parentales pour les mineurs ; vous les garderez en votre possession.  Nous vous demandons aussi de gérer votre groupe, pour que les horaires prévus puissent être tenus.

On voudrait vous rappeler que le moment du pique nique est pris tous ensemble, pour la convivialité de la journée. Un repas grillade est proposé pour 5€ par personne. Des tickets repas seront vendus dès l’arrivée.

Les consignes seront données à tous les responsables le matin.

Nous aimerions que des joueurs connaissant bien les règles du sport puissent aider à l’arbitrage. Merci de nous le dire lors de l’inscription sur place.

Bon entraînement, et à bientôt…

N’hésitez pas à me contacter pour toutes sortes de questions ou remarques.

 

Aline Maillard, pour le comité organisateur

05 63 66 60 37 ou 06 19 59 64 38

aline.maillard82@gmail.com